L’Union européenne souhaite une réglementation stricte des crypto-monnaies et des pièces stables dans un nouveau projet de loi

Must Read

Lisez ceci avant d’entrer dans la crypto

Les gens s'intéressent de plus en plus à la crypto au fur et à mesure que nous...

Coinbase annonce un partenariat avec Hope For Haiti et Emerging Impact

Hope for Haiti est ravi d'annoncer qu'il est désormais le premier récipiendaire d'une subvention et un partenaire à...

Crypto Platform, Uphold, répertorie de nouveaux actifs, y compris SHIB

E-Crypto News est affilié à Uphold– Uphold est ravi d'annoncer qu'ils ont ajouté trois nouveaux actifs, SHIB, SPELL...

La Commission européenne, le bras exécutif de l’UE, a élaboré un règlement pour surveiller étroitement les crypto-monnaies qu’elle considère comme «importantes», y compris les pièces stables adossées à des actifs comme la Balance de Facebook. Euractiv, un média européen, a rapporté la nouvelle pour la première fois le 10 septembre, citant un projet de proposition cryptographique de 167 pages qui avait fui.

Selon le rapport, la réglementation cherchera à lutter contre la forte volatilité du bitcoin ainsi que les «risques posés par des systèmes systémiques, comme la Balance» en créant un «nouveau collège de superviseurs» impliquant les agences de régulation nationales et continentales existantes – et un nouvel organe supplémentaire – tous présidés par l’Autorité bancaire européenne (ABE).

La législation sera liée au niveau de risque posé par chaque actif cryptographique, avec des exigences plus strictes sur des questions telles que la supervision et les obligations appliquées à ce qu’elle appelle des «jetons de monnaie électronique importants».

Par exemple, l’Association Libra, émetteurs de libra, devra devenir un établissement de crédit ou un établissement de monnaie électronique sous la supervision de l’ABE, avec l’aide des organismes nationaux. Cette classification signifie que la Balance et d’autres e-tokens notables seront confrontés à une réglementation plus stricte par rapport à d’autres entreprises numériques, a déclaré Euractiv.

Avec une portée potentielle de 2,7 milliards de personnes, la Balance de Facebook est particulièrement redoutée par les autorités du monde entier. Le stablecoin doit être soutenu par des devises émises par la banque centrale telles que le dollar américain et la dette publique.

Les régulateurs craignent que cela puisse déstabiliser la politique monétaire, permettre le blanchiment d’argent tout en érodant la vie privée des utilisateurs. Certains gouvernements, comme celui de la France, ont menacé de bloquer son utilisation sur leur territoire.

Vendredi, l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Espagne et les Pays-Bas ont déclaré que «les pièces stables ne devraient pas être autorisées à opérer dans l’Union européenne tant que les problèmes juridiques, réglementaires et de surveillance n’ont pas été résolus», selon Reuters.

Selon la proposition de la Commission, les développeurs d’actifs numériques devraient publier un «livre blanc» détaillant des informations sur l’émetteur, le jeton ou la plate-forme de négociation «pour permettre aux acheteurs potentiels de prendre une décision d’achat éclairée et de comprendre les risques liés à l’offre.»

Tous ces documents doivent ensuite être approuvés par les régulateurs nationaux et européens avant que les émetteurs puissent commencer à opérer. Selon le projet de texte, l’ABE sera habilitée à enquêter, à effectuer des inspections sur place et à infliger des amendes équivalentes à 5% du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise de cryptographie «ou deux fois le montant des bénéfices gagnés ou des pertes évitées par ces crypto-monnaies systémiques grâce au infraction.”

La proposition de la Commission, à venir deux ans après sa première proposition, sera publiée cette année, a rapporté Euractiv.

Que pensez-vous de la réglementation de la crypto-monnaie dans l’UE? Partagez vos pensées dans la section des commentaires ci-dessous.

Crédits d’image: Shutterstock, Pixabay, Wiki Commons

Avertissement: Cet article est à titre informatif uniquement. Il ne s’agit pas d’une offre directe ou d’une sollicitation d’une offre d’achat ou de vente, ni d’une recommandation ou d’une approbation de tout produit, service ou entreprise. Bitcoin.com ne fournit pas de conseils d’investissement, fiscaux, juridiques ou comptables. Ni la société ni l’auteur ne sont responsables, directement ou indirectement, de tout dommage ou perte causé ou prétendument causé par ou en relation avec l’utilisation ou la confiance en tout contenu, biens ou services mentionnés dans cet article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Latest News

Lisez ceci avant d’entrer dans la crypto

Les gens s'intéressent de plus en plus à la crypto au fur et à mesure que nous...

Coinbase annonce un partenariat avec Hope For Haiti et Emerging Impact

Hope for Haiti est ravi d'annoncer qu'il est désormais le premier récipiendaire d'une subvention et un partenaire à but non lucratif de Coinbase...

Crypto Platform, Uphold, répertorie de nouveaux actifs, y compris SHIB

E-Crypto News est affilié à Uphold– Uphold est ravi d'annoncer qu'ils ont ajouté trois nouveaux actifs, SHIB, SPELL et CVX à leur liste...

ZeroShift DAO configuré pour simplifier la finance décentralisée

Dans un lancement très attendu LONDRES, – Alors que le marché décide de ce qu'il veut faire, une toute nouvelle organisation de gestion...

La Conférence Bitcoin Amérique du Nord. Présenté une gamme variée de voix

La méga conférence a accueilli plus de 5 800 innovateurs, investisseurs et acteurs du changement réunis à Miami MIAMI, 20 janvier 2022– La North...
- Advertisement -

More Articles Like This