Kik et la SEC proposent un règlement de 5 millions de dollars sur la vente de jetons 2017

Must Read

Blockchain.com acquiert la plateforme d’investissement crypto résidente Sesocio

Le 30 novembre, la société de cryptographie Blockchain.com l'a déclaré non héritable de la plateforme d'investissement basée en...

La banque centrale d’Indonésie envisage d’émettre de la monnaie numérique pour “combattre” la crypto

Bank Republic of Indonesia, l'institution financière du pays, envisagerait d'émettre une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) pour...

A Deep Dive Into The Polygon Network

  Polygon (MATIC) is a layer 2 solution that enhances Ethereum and powers its scalability. Nobody denies that Ethereum...

Kik et la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis ont proposé de régler leur différend concernant une vente symbolique de 2017 avec une amende de 5 millions de dollars.

Le règlement conjoint proposé, qui enjoint également la société canadienne à de futures violations de la loi américaine sur les valeurs mobilières, doit toujours être approuvé par le juge de district fédéral Alvin K. Hellerstein, selon des documents judiciaires publics. S’il était approuvé, le règlement mettrait fin à un combat juridique d’un an entre les deux.

Kik doit donner à la SEC un préavis de 45 jours sur toute transaction liée à sa trésorerie de jetons Kin dans le cadre de la proposition. Cette ordonnance de mise en demeure expire trois ans après la prise d’effet du jugement. Le PDG Ted Livingston a refusé de commenter.

Une poursuite similaire déposée par le régulateur des valeurs mobilières contre la plate-forme de messagerie Telegram a vu le projet de chaîne de blocs de cette entreprise, le Telegram Open Network, abandonné avant son lancement.

Mais le règlement proposé par Kik a une différence cruciale avec le résultat malheureux de Telegram: il ne détruirait pas les rêves symboliques de l’accusé. Exiger que Kik informe la SEC de toute vente de parents dans les trois prochaines années est le seul effet du règlement.

Le règlement lierait un combat juridique qui, il y a seulement 20 jours, semblait se diriger vers une perte retentissante pour Kik.

Kik avait initialement annoncé qu’il espérait combattre la SEC devant les tribunaux, créant potentiellement un précédent sur la façon dont les ventes de jetons pourraient être traitées en vertu de la législation américaine sur les valeurs mobilières. Cependant, il s’est éloigné d’une demande de procès devant jury en mars et a perdu une requête en jugement sommaire le mois dernier.

À l’époque, un juge a statué que l’émission de Kin par Kik était un investissement de fonds dans une entreprise commune qui cherchait à augmenter le prix du jeton, satisfaisant aux volets du test Howey, une affaire de la Cour suprême utilisée comme précédent pour évaluer si les actifs sont titres.

L’avocate générale de Kik, Eileen Lyon, a déclaré que la SEC devrait créer des règles claires pour l’industrie de la cryptographie, plutôt que de publier des «déclarations contradictoires» et d’autres formes d’orientation non contraignantes en septembre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Latest News

Blockchain.com acquiert la plateforme d’investissement crypto résidente Sesocio

Le 30 novembre, la société de cryptographie Blockchain.com l'a déclaré non héritable de la plateforme d'investissement basée en...

La banque centrale d’Indonésie envisage d’émettre de la monnaie numérique pour “combattre” la crypto

Bank Republic of Indonesia, l'institution financière du pays, envisagerait d'émettre une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) pour lutter contre l'utilisation de la...

A Deep Dive Into The Polygon Network

  Polygon (MATIC) is a layer 2 solution that enhances Ethereum and powers its scalability. Nobody denies that Ethereum is a trendsetting blockchain globally....

Hillary Clinton appelle l’administration Biden à gérer la crypto-monnaie – met en garde contre la manipulation par la Russie et la Chine

L'ancien alpiniste candidat à la présidentielle Clinton a fait partie de l'administration Biden pour gérer les marchés des crypto-monnaies. Elle a averti...

Interdiction ou pas d’interdiction : rapports contradictoires sur la réglementation de la cryptographie en provenance d’Inde

Depuis que le gouvernement indien a inscrit un projet de loi sur les crypto-monnaies à traiter au Parlement tout au long de la...
- Advertisement -

More Articles Like This