L’administration fiscale canadienne demande au tribunal de forcer l’échange cryptographique à transmettre des données sur tous les utilisateurs

Must Read

La startup de blockchain de Singapour SUBX a levé 1,2 million de dollars en moins de 2 minutes

Singapour, « Dans une ruée vers l'or, vendez la pelle » - c'est précisément ce que fait cette...

Une étude sur les investissements en niveaux de gris révèle que plus d’un quart des investisseurs américains possèdent actuellement du Bitcoin

Une enquête révèle que plus de la moitié des investisseurs Bitcoin actuels ont commencé à investir au cours...

Elizabeth Warren interroge l’exploitation minière de Bitcoin, le législateur américain déclare que les mineurs de crypto soulèvent des problèmes environnementaux

La sénatrice Elizabeth Warren a écrit une lettre au directeur commercial de la société minière new-yorkaise Greenidge Generation,...

Les autorités fiscales canadiennes auraient demandé à un tribunal fédéral de forcer l’échange de crypto-monnaie Coinsquare à transmettre des informations et certains documents sur tous ses utilisateurs depuis le début de 2013. L’échange de crypto canadien compte plus de 200 000 utilisateurs.

L’Agence du revenu du Canada veut des données sur tous les utilisateurs de Coinsquare

L’administration fiscale canadienne a demandé à un juge fédéral de forcer Coinsquare «à remettre des informations et certains documents sur tous ses clients» depuis le début de 2013, a rapporté vendredi le National Post, précisant:

L’Agence du revenu du Canada souhaite connaître l’identité de chaque client d’une importante plateforme de négociation de crypto-monnaie canadienne dans le cadre de ses efforts pour lutter contre la fraude fiscale et l’économie souterraine.

L’agence fiscale a affirmé dans un dépôt de septembre que toutes les informations demandées sont nécessaires pour garantir que les clients de l’échange cryptographique se conforment aux lois fiscales canadiennes.

«Compte tenu de la nature pseudo-anonyme des crypto-monnaies, l’étendue du non-respect des obligations fiscales canadiennes est difficile à mesurer», a expliqué Charles Drouin, porte-parole de l’Agence du revenu du Canada (ARC). «Cependant, l’ARC présume que le risque de non-conformité est élevé.»

L’agence fiscale canadienne a créé une unité de cryptographie dédiée en 2018 pour mener des audits liés à la cryptographie. L’organisme de réglementation a déclaré au Journal de Montréal l’année dernière que les crypto-monnaies étaient de plus en plus utilisées pour faciliter l’évasion fiscale offshore dans les 54 enquêtes criminelles qu’il menait à l’époque.

Aux États-Unis, l’Internal Revenue Service (IRS) a adopté une approche similaire, demandant à un tribunal de forcer Coinbase à transmettre les données des clients.

La plateforme de négociation de crypto-monnaie Coinsquare, basée à Toronto, a été lancée à la fin de 2014. Elle comptait environ 235 000 comptes clients au 14 décembre 2019, selon la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO). Le régulateur a accusé l’échange de manipulation de marché avec 840 000 transactions de lavage d’une valeur d’environ 590 000 bitcoins, représentant environ 90% du volume des transactions déclaré par la bourse, a détaillé la CVMO dans un rapport publié en juillet. La Commission a par la suite réglé avec la bourse, imposant une amende de 2,2 millions de dollars.

La PDG de Coinsquare, Stacy Hoisak, a déclaré dans un communiqué au National Post que son entreprise examinait la demande de l’ARC et n’avait pas encore décidé si elle la contesterait devant les tribunaux.

Pensez-vous que Coinsquare devrait combattre les autorités fiscales canadiennes devant les tribunaux ou transmettre les données des clients? Faites-nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Crédits d’image: Shutterstock, Pixabay, Wiki Commons

Avertissement: Cet article est à titre informatif uniquement. Il ne s’agit pas d’une offre directe ou d’une sollicitation d’une offre d’achat ou de vente, ni d’une recommandation ou d’une approbation de tout produit, service ou entreprise. Bitcoin.com ne fournit pas de conseils d’investissement, fiscaux, juridiques ou comptables. Ni la société ni l’auteur ne sont responsables, directement ou indirectement, de tout dommage ou perte causé ou prétendument causé par ou en relation avec l’utilisation ou la confiance en tout contenu, biens ou services mentionnés dans cet article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Latest News

La startup de blockchain de Singapour SUBX a levé 1,2 million de dollars en moins de 2 minutes

Singapour, « Dans une ruée vers l'or, vendez la pelle » - c'est précisément ce que fait cette...

Une étude sur les investissements en niveaux de gris révèle que plus d’un quart des investisseurs américains possèdent actuellement du Bitcoin

Une enquête révèle que plus de la moitié des investisseurs Bitcoin actuels ont commencé à investir au cours des 12 derniers mois, et...

Elizabeth Warren interroge l’exploitation minière de Bitcoin, le législateur américain déclare que les mineurs de crypto soulèvent des problèmes environnementaux

La sénatrice Elizabeth Warren a écrit une lettre au directeur commercial de la société minière new-yorkaise Greenidge Generation, Jeff Kirt, posant pour des...

Lancement réussi du service bêta de SOMESING, « My Hand-Carry Studio Karaoke App »

4 déc. 2021 11:23&nbspUTC | Mis à jour: 5 déc. 2021 à 12:12&nbspUTC Par&nbspClark Le Federal Bureau of Investigation...

Le président d’El Salvador dit à Peter Schiff une bonne chose à propos de la conversion des réserves d’or en Bitcoin

Le président d'El Salvador, Nayib Bukele, a révélé que son pays détenait 44 106 onces. d'or dans ses réserves qui ont perdu...
- Advertisement -

More Articles Like This