Google et Walmart dominent les paiements numériques en Inde

Must Read

Analyse : Pourquoi ce cycle Bitcoin sera quelque peu différent des précédents !

Avec une capitalisation boursière d'environ 670 milliards de dollars, Bitcoin se négocie dans une fourchette de prix moyenne...

Tron (TRX) franchit une nouvelle étape avec 5,26 millions d’utilisateurs actifs quotidiens

Les utilisateurs actifs quotidiens de Tron ont atteint un nouveau record de 5,26 millionsDans le même temps, le...

La communauté Internet Computer (ICP) contrôle désormais 60% de son pouvoir de vote

Internet Computer (ICP) est entre les mains de la communauté qui contrôle 60% des droits de vote du...

Google Pay et PhonePe de Walmart continuent de dominer le secteur des paiements numériques en Inde, basé sur United Payments Interface (UPI) du pays, une infrastructure de paiement partagée initiée par l’État et rejointe par 200 banques indiennes.

Selon les données publiées par l’instance dirigeante d’UPI, la National Payments Corporation of India (NPCI), Google Pay représentait environ 45% du volume de transactions d’UPI et PhonePe est arrivé en deuxième position avec un peu plus de 41% du gâteau pour novembre.

Développé par le NPCI et réglementé par la banque centrale indienne, la Reserve Bank of India, UPI permet à la fois les paiements numériques et les virements interbancaires peer-to-peer. Lancé en 2016, le réseau a également enregistré plus de 2 milliards de transactions le mois dernier, contre 1,2 milliard de transactions en novembre 2019. Selon les données de la banque centrale, le nombre total de transactions pour les paiements numériques en Inde s’élève à plus de 34 milliards pour l’exercice en cours.

Bien que la liste des services de paiement utilisant le réseau UPI comporte également d’autres noms importants du secteur, notamment Paytm Payments Bank, AmazonPay et Whatsapp Pay, leur croissance semble avoir été lente jusqu’à présent. Whatsapp de Facebook a reçu l’approbation en juin pour déployer des services de paiement en Inde après une phase de test de deux ans, mais n’a réussi à capturer qu’environ 0,31% de part de marché jusqu’à présent.

Le réseau de paiements numériques basé sur UPI est visiblement dominé par les trois principales plateformes, qui représentent plus de 93% du volume transactionnel. Dans une tentative apparente pour contrer une telle domination du marché, le NPCI a annoncé en novembre qu’aucune application ne serait autorisée à représenter plus de 30% des transactions UPI sur une base continue. Le plafond est censé entrer en vigueur à partir de janvier 2021, mais les rapports locaux indiquent que la manière dont la NPCI prévoit de l’appliquer est peu claire.

Présenté comme l’une des plus grandes réussites fintech en Inde, le réseau UPI est l’un des rares exemples où l’État a été à la pointe de l’innovation dans les services financiers.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Latest News

Analyse : Pourquoi ce cycle Bitcoin sera quelque peu différent des précédents !

Avec une capitalisation boursière d'environ 670 milliards de dollars, Bitcoin se négocie dans une fourchette de prix moyenne...

Tron (TRX) franchit une nouvelle étape avec 5,26 millions d’utilisateurs actifs quotidiens

Les utilisateurs actifs quotidiens de Tron ont atteint un nouveau record de 5,26 millionsDans le même temps, le nombre total de transactions quotidiennes...

La communauté Internet Computer (ICP) contrôle désormais 60% de son pouvoir de vote

Internet Computer (ICP) est entre les mains de la communauté qui contrôle 60% des droits de vote du réseauLa Fondation DFINITY et l'Internet...

Approbation majoritaire de la mise à niveau de Taproot pour Bitcoin… Pourquoi cette mise à niveau est-elle importante pour le réseau Bitcoin ?

La mise à niveau Bitcoin "Taproot" a été entièrement votée par plus de 90,38% au moment de la rédaction de cet article. Plus de...

Un dentiste fait face à des poursuites judiciaires pour avoir opéré trois fraudes cryptographiques

La Securities and Exchange Commission (SEC) américaine a annoncé vendredi avoir inculpé Edgar M. Ragble de Boca Raton, en Floride, et deux autres...
- Advertisement -

More Articles Like This