Escroquerie à la cryptomonnaie : quand des imposteurs usurpent l’identité d’une entreprise normande

Escroquerie à la cryptomonnaie : une entreprise normande victime d’une usurpation d’identité #

La Somanor, une société d’exploitation de navires basée à Caen, a récemment découvert qu’une imposture avait été commise à son encontre. En effet, des individus malveillants ont créé un site internet frauduleux utilisant le nom de l’entreprise afin de vendre de faux placements financiers en cryptomonnaie. Suite à cette découverte, plusieurs victimes se sont manifestées et la « vraie » Somanor a décidé de porter plainte.

La Somanor, une entreprise méconnue

La Somanor est une entreprise privée qui bénéficie du soutien financier des collectivités locales de Normandie. Son rôle principal est de financer l’acquisition de navires exploités par la compagnie Brittany Ferries sur les lignes transmanche. Cependant, le nom « Somanor » est peu connu du grand public et n’est pas une marque commerciale majeure.

C’est suite à des recherches sur la véritable identité de la société Somanor qu’une personne a découvert la supercherie. Cette dernière avait été abusée par une fausse Somanor qui utilisait le même nom sur son site internet frauduleux. Alertée par cette victime, la direction de la véritable Somanor a décidé de réagir.

Une usurpation d’identité bien organisée

Dans un communiqué officiel, la Somanor a dénoncé cette usurpation d’identité et a mis en garde le public sur son site internet officiel. Les escrocs sont parvenus à pousser la tromperie encore plus loin en fournissant une fausse adresse basée à Caen, ville où est implantée la véritable Somanor. De plus, ils ont mis en place un dispositif d’appels téléphoniques avec une secrétaire qui mettait les « clients » en relation avec un chargé d’affaires, renforçant ainsi l’apparence de crédibilité de leur arnaque.

À lire Escroquerie à la cryptomonnaie : le récit de l’arnaque de Caen à Marseille

La présidente de la Somanor, Sophie Gaugain, a rapidement réagi après avoir été informée de cette escroquerie. En juin 2023, elle a alerté le procureur de la République à Caen dès qu’elle a été contactée par une première victime. Depuis, deux autres personnes se sont manifestées en novembre et en décembre, ce qui a renforcé la nécessité d’une enquête pour mettre fin aux agissements des escrocs.

Des pertes financières importantes pour les victimes

Les victimes, réparties dans plusieurs régions de France, ont subi d’importantes pertes financières suite à l’investissement dans ces placements financiers factices en cryptomonnaie. La Somanor, par la voix de sa présidente, a souligné que cette affaire pourrait avoir une envergure internationale. En effet, elle espère que les escrocs puissent être retrouvés, même au-delà des frontières, afin de mettre un terme à leurs agissements néfastes.

Nathan

Bonjour, je m'appelle Nathan et je suis passionné par la cryptomonnaie, la blockchain et le développement. Avec 26 ans d'expérience, je suis prêt à vous aider à mieux comprendre et utiliser ces technologies innovantes. Bienvenue sur mon site !

CryptoMarkeTop est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :