La fausse lettre de Warren déclenche un débat sur les éventuelles régulations aux États-Unis.

Retour à toutes les actualités

Une fausse lettre de Warren déclenche un débat sur les potentielles régulations aux États-Unis #

DroitBlockchain

Par
Jakub Lazurek

23 avril 2024

À lire Qu’est-ce que la banque de cryptomonnaie ?

2 min de lecture

Partager :

À lire Wall Street sur le point de faire basculer le marché des cryptomonnaies : Quel impact sur Bitcoin, Ethereum, XRP et les prix des cryptos ?

Une fausse lettre sur la taxation des crypto provoque un débat, mettant en lumière les tensions réglementaires aux États-Unis #

Le 22 avril, Dennis Porter, PDG du Satoshi Action Fund, a agité la communauté crypto en partageant une lettre fictive sur X.

La lettre, faussement attribuée à la sénatrice Elizabeth Warren, proposait le ‘Cryptocurrency Reporting and Wealth Tax Act’. Elle exigeait des réglementations strictes, notamment la déclaration des avoirs cryptos de plus de 1 000 dollars auprès de l’IRS et une taxe sur la richesse de 1% sur les avoirs supérieurs à 500 000 dollars. Porter a rapidement démasqué la lettre comme un canular.

Malgré cette fausse lettre, elle a souligné des préoccupations réglementaires crédibles parmi les défenseurs des crypto-monnaies.

Bien qu’imaginaires, Porter a exprimé que les idées étaient suffisamment plausibles pour être prises au sérieux, reflétant l’environnement réglementaire tendu entourant les monnaies numériques.

À lire Comment créer sa propre cryptomonnaie ?

Les récentes discussions sur la réglementation des crypto-monnaies ont été influencées par les effondrements médiatisés au sein de l’industrie, ce qui a suscité des appels à une surveillance plus stricte.

Bien que la sénatrice Warren ait proposé des réglementations plus strictes, aucune mesure fiscale extrême comme celle de la fausse lettre n’a été officiellement suggérée.

Au niveau fédéral, les efforts de réglementation ont été solides mais n’ont pas encore donné lieu à des changements significatifs, souvent éclipsés par la législation pro-crypto-État.

Par exemple, la Louisiane a récemment adopté une législation pro-crypto avec un fort soutien, contrastant avec l’approche prudente observée au niveau fédéral.

À lire La SEC abandonne une enquête clé sur les stablecoins : quel impact sur l’avenir de la cryptomonnaie ?

Cet incident met en évidence les débats en cours et les préoccupations concernant la réglementation des crypto-monnaies aux États-Unis, reflétant un paysage complexe de surveillance fédérale et de soutien des États pour les monnaies numériques.

Source : Coin Paprika

CryptoMarkeTop est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :