Ripple riposte contre la SEC

Retourner à toutes les actualités

Ripple riposte contre la SEC #

DroitSEC

Par
Jakub Lazurek

30 mai 2024 (il y a 4 jours)

À lire Pourquoi le Bitcoin et les actions liées aux cryptos ont-ils connu une ascension fulgurante ou une chute vertigineuse au cours du premier semestre 2024 ? Découvrez les raisons inattendues qui vont vous surprendre !

Lecture de 3 min

Partager:

À lire Pourquoi suivre une formation en cryptomonnaie ?

Ripple Labs s’oppose aux demandes de sanction d’un milliard de dollars de la SEC, arguant que sa situation financière actuelle et ses contrats passés sont sans pertinence pour l’affaire. #

Ripple Labs a renforcé sa défense contre la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis en abordant deux points critiques dans leur bataille juridique en cours. Alors que la SEC demande près de 2 milliards de dollars de sanctions, Ripple propose un plafond beaucoup plus bas de 10 millions de dollars.

Dans une lettre adressée à la juge Analisa Torres, Andrew J. Ceresney de Debevoise & Plimpton LLP conteste la prétention de la SEC selon laquelle la situation financière actuelle de Ripple devrait influencer la décision du tribunal concernant les sanctions historiques. La SEC affirme que ces informations sont cruciales pour déterminer les mesures correctives. Ripple soutient que sa situation financière, évaluée plusieurs années après les violations présumées, est sans pertinence.

La défense affirme : « Ripple ne soutient pas qu’il ne puisse pas payer de pénalité mesurée, » soulignant que les récents états financiers ne devraient pas influencer l’analyse du tribunal. Ripple met également en avant le fait que la divulgation de ses détails financiers est inutile et fait référence à des précédents juridiques, tels que Tropical Sails Corp. v. Yext, Inc., qui soutiennent la confidentialité des documents financiers des sociétés privées.

Un autre point majeur de désaccord est la prétention de la SEC selon laquelle les contrats historiques de Ripple sont sans pertinence en raison des modifications apportées aux méthodes de vente de XRP. La SEC qualifie ces contrats de dépassés, mais Ripple, par l’intermédiaire de son directeur financier Jonathan Billich, insiste sur le fait que ces termes passés sont toujours confidentiels et sensibles sur le plan commercial. Billich explique que les contreparties futures pourraient obtenir un avantage injuste si elles avaient accès aux termes des contrats passés. Ripple souligne que ses méthodes de vente ont évolué et que les ventes actuelles de XRP n’incluent pas les mêmes conditions, telles que des remises pour les acheteurs sophistiqués.

À lire Le prix du Bitcoin atteint soudainement plus de 60 000 $ après une tentative d’assassinat de Trump qui propulse ses chances de victoire à un niveau record : Quel est le lien avec le Bitcoin ?

Ripple conteste également l’affirmation de la SEC selon laquelle la divulgation publique des prix de XRP est nécessaire en vertu du droit des valeurs mobilières, même si XRP était considéré comme un contrat d’investissement. Le tribunal a déjà statué que XRP n’est pas une valeur mobilière, ce qui rend les prix des contrats historiques sans pertinence pour les titres enregistrés.

La défense de Ripple met en avant les enjeux élevés, Ceresney déclarant : « Ripple a établi une base valide et couramment acceptée pour sceller ses documents financiers confidentiels, » soulignant le droit de l’entreprise à la confidentialité. Alors que l’affaire touche à sa fin, la décision finale concernant le fait que Andrea Fox serve de témoin sommaire ou expert, comme décidé par la juge magistrat Sarah Netburn, est attendue avant que le juge Torres puisse statuer sur la phase des mesures correctives.

La défense détaillée de Ripple vise à protéger sa vie privée financière et la confidentialité de ses contrats passés. En soulignant les changements dans ses méthodes de vente et l’absence de pertinence de son état financier actuel pour les violations passées, Ripple cherche à réduire les sanctions et à sauvegarder ses intérêts commerciaux. L’issue de cette affaire très médiatisée aura un impact significatif sur l’industrie des crypto-monnaies et la réglementation des actifs numériques.

À lire Quelles sont les dernières tendances en matière de cryptomonnaie en France ?

Source : Coin Paprika

CryptoMarkeTop est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :