L’engouement de l’Argentine pour l’adoption du Bitcoin est jugé exagéré

Retour à toutes les actualités

L’enthousiasme pour l’adoption du Bitcoin en Argentine est exagéré #

ÉconomieBitcoin

Par
Jakub Lazurek

29 mai 2024 (il y a 5 jours)

À lire Qu’est-ce que la banque de cryptomonnaie ?

2 min de lecture

Partager :

À lire Wall Street sur le point de faire basculer le marché des cryptomonnaies : Quel impact sur Bitcoin, Ethereum, XRP et les prix des cryptos ?

Un responsable du Salvador qualifie d’exagérées les rumeurs sur l’adoption du Bitcoin en Argentine, à la suite de discussions de routine entre les deux pays sur la réglementation des actifs numériques. #

Les récentes discussions de l’Argentine avec le Salvador au sujet du Bitcoin ont suscité des rumeurs selon lesquelles le pays adopterait pleinement la monnaie numérique. Cependant, les experts soulignent que ces pourparlers ne signifient pas un virage complet vers la « Bitcoinisation ».

L’élection de Javier Milei, un président pro-Bitcoin à la fin de l’année 2023, a provoqué une agitation dans le secteur financier généralement prudent de l’Argentine. Les prédictions d’une adoption rapide du Bitcoin ont afflué. Bien que le gouvernement autorise des paiements en BTC dans certains contrats, ces mesures ne constituent pas une adoption complète du Bitcoin.

La spéculation a explosé lorsque des responsables argentins et salvadoriens se sont rencontrés. Les images de régulateurs financiers se serrant la main ont donné lieu à des rumeurs selon lesquelles l’Argentine adopterait le Bitcoin à l’instar du Salvador. Cependant, le bureau national du Bitcoin du Salvador a précisé que la réunion était une discussion de routine sur la réglementation des actifs numériques.

Stacy Herbert, directrice du bureau national du Bitcoin du Salvador, a souligné que l’enthousiasme entourant l’adoption du Bitcoin conduit souvent à des titres exagérés. Elle a souligné que l’adoption d’une crypto-monnaie en tant que monnaie légale est complexe, en particulier pour une grande économie comme l’Argentine.

À lire Comment créer sa propre cryptomonnaie ?

Les problèmes économiques de l’Argentine, notamment la dette nationale élevée, rendent l’adoption du Bitcoin plus difficile que pour le Salvador. Pour une nation du G20, la transition vers une monnaie numérique est particulièrement compliquée.

Malgré les espoirs déçus d’une adoption immédiate du Bitcoin, il y a un côté positif. Les discussions entre l’Argentine et le Salvador pourraient conduire à une coopération sur la réglementation des crypto-monnaies, créant ainsi un environnement réglementaire plus unifié.

L’expérience du Bitcoin du Salvador offre des leçons à l’Argentine. Bien que le Salvador annonce un bénéfice de 72 millions de dollars de ses avoirs en Bitcoin, les taux d’adoption sont faibles, avec moins de 2% de la population utilisant régulièrement cette monnaie. Cela soulève des questions sur la viabilité à long terme du Bitcoin en tant que monnaie légale dans les pays dotés de systèmes financiers traditionnels solides.

L’approche de l’Argentine à l’égard des crypto-monnaies semble être sur une voie lente et prudente. Le soutien du président Milei aux cryptos a suscité un intérêt initial, mais les défis économiques du pays et la complexité de l’adoption du Bitcoin nécessitent une approche prudente.

À lire La SEC abandonne une enquête clé sur les stablecoins : quel impact sur l’avenir de la cryptomonnaie ?

En résumé, les récentes discussions entre l’Argentine et le Salvador sur le Bitcoin étaient des discussions de routine, et non des étapes vers l’adoption nationale du Bitcoin. L’enthousiasme autour de l’adoption potentielle du Bitcoin en Argentine a été alimenté par des titres sensationnalistes plutôt que par la réalité. La position pro-Bitcoin du président Milei a suscité de l’intérêt, mais les défis économiques de l’Argentine et la complexité de l’adoption du Bitcoin en tant que monnaie légale exigent une approche prudente.

La collaboration sur la réglementation des crypto-monnaies entre les deux pays pourrait néanmoins donner des résultats positifs, favorisant un cadre réglementaire cohérent. Cependant, l’expérience du Salvador avec le Bitcoin, qui montre des taux d’adoption faibles, sert d’avertissement aux ambitions crypto de l’Argentine.

Source : Coin Paprika

CryptoMarkeTop est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :