Donald Trump vise la SEC avec les cryptomonnaies : Les alliés de Biden s’alarment ?

L’annonce de l’ancien président Donald Trump visant la Securities and Exchange Commission (SEC) dans le domaine des cryptomonnaies suscite des inquiétudes chez les alliés du président actuel Joe Biden. La perspective de cette action soulève des interrogations et des débats autour de la régulation des actifs numériques aux États-Unis.

Lors d’un événement de levée de fonds républicaine à haut niveau à San Francisco, l’ancien président Donald Trump a promis de réduire la régulation des cryptomonnaies s’il est élu en novembre. Cette déclaration, faite dans la demeure du capital-risqueur David Sacks, marque un virage pour Trump qui se positionne désormais en tant que supporter des technologies de blockchain, après avoir été un crypto-sceptique durant son premier mandat.

La SEC ciblée par Trump #

Faisant écho aux frustrations de nombreux acteurs du secteur, Trump a critiqué les actions régulatrices de la Securities and Exchange Commission (SEC) sous la présidence de Gary Gensler, jugées contraignantes pour l’innovation dans la blockchain et les cryptomonnaies. Des exemples concrets de cette opposition ont été évoqués lors de la rencontre, notamment le cas de Ripple, qui a dépensé plus de 100 millions de dollars pour se défendre contre des poursuites de la SEC, et Coinbase qui fait également face à des défis réglementaires similaires.

À lire Pourquoi le Bitcoin et les actions liées aux cryptos ont-ils connu une ascension fulgurante ou une chute vertigineuse au cours du premier semestre 2024 ? Découvrez les raisons inattendues qui vont vous surprendre !

Potentielle recomposition de la SEC sous Trump #

Si Trump était réélu, il est envisagé que l’administration pourrait voir l’arrivée de figures telles que J. Christopher Giancarlo et Heath Tarbert, tous deux anciens présidents de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) sous son précédent mandat, et Dan Gallagher, ancien commissaire de la SEC sous Obama. Ces nominations pourraient significativement redéfinir l’approche réglementaire vis-à-vis des cryptomonnaies.

Inquiétudes et stratégies des partisans de Biden #

La réaction du camp Biden à cette nouvelle orientation de Trump ne s’est pas faite attendre. Les partisans de Biden expriment des préoccupations, craignant que la politique pro-crypto de Trump n’attire les détenteurs de cryptomonnaies loin du parti démocrate. En réponse, des figures importantes comme John Doerr et Ron Conway, tous deux investisseurs dans le secteur des cryptomonnaies, ont rencontré des officiels de la Maison Blanche pour discuter de la nécessité d’une réponse coordonnée qui pourrait contrebalancer l’attrait croissant de Trump dans ce secteur émergent.

En effet, la SEC sous la direction de Gensler a maintenu une position stricte sur la régulation des cryptomonnaies, vue non seulement comme un frein à l’innovation mais également comme un potentiel catalyseur du soutien croissant vers Trump. Les démocrates s’inquiètent donc que cette perception puisse nuire à leur campagne, d’où l’intervention suggérée auprès des détenteurs de cryptomonnaies et des acteurs du secteur.

Il est clair qu’à l’aube des élections présidentielles, la régulation des cryptomonnaies devient un enjeu stratégique majeur, influençant non seulement les politiques économiques mais aussi les alignements politiques des principaux acteurs de ce marché. La suite des événements pourrait bien révéler des changements significatifs dans la manière dont les États-Unis abordent la fintech et les actifs numériques.

@carolinejurado

Monnaie du Crime ? Pourquoi les cryptomonnaies ont une si mauvaise réputation ? Laissez-moi vous raconter une histoire. 👇 En 2011, Ross Ulbricht, libertarien, décidé de créer une plateforme de commerce parallèle. Le libertarianisme, c’est l’idée que l’État ne doit pas interférer dans nos achats. Ross, dans son garage, a passé des mois à coder sa plateforme. 👨‍💻 Mais une fois lancée, personne ne s’y intéressait. 🤷‍♀️ Dépité, mais déterminé, Ross a eu une idée pour attirer du monde : Vendre des choses qu’on ne trouve pas ailleurs. Il s’est mis à cultiver des champignons hallucinogènes dans son jardin, pour les mettre en vente sur sa plateforme. Et là, succès immédiat. 📈 Mais Ross s’est fait arrêter, et c’est là que l’image du Bitcoin a pris un coup. La monnaie a en effet été utilisée pour ce genre de trafics pas très nets. Mais ne résumons pas le Bitcoin à cela. Après tout, les trafics de drogue existent avec toutes les monnaies. Et ces mêmes monnaies peuvent aussi servir à de très bonnes choses. Alors, ne jugez pas trop vite les cryptomonnaies. Souvenez-vous que tout dépend de l’usage que l’on en fait. ♬ son original – Les cryptos de Caro 💎 – Les cryptos de Caro 💎

CryptoMarkeTop est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :